Ma vie de romancière – 24 – A l’heure du bilan

Je me retourne et je regarde le chemin parcouru depuis ce premier jour où mes doigts (bien malgré moi) se sont lancés à l’assaut de l’écriture. 

Un étrange concours de circonstances a déclenché la machine infernale. 

Pour le moment, je cherche encore la raison de ce désir soudain de coucher sur papier ou, plus exactement de jeter sur un clavier, des mots jusqu’à obtenir une romance. J’ai écrit sans discontinuer pendant deux ans, enchainant histoire sur histoire, vivant à 200 % les intrigues fomentées par mon cerveau en ébullition, partageant la vie de mes héroïnes et héros. Ils m’accompagnaient chaque seconde de mes jours et de mes nuits, râlaient souvent des malheurs que je leur concoctais, prenaient parfois le pouvoir ou me guidaient sur des routes tortueuses non renseignées par le GPS et je me retrouvais parfois dans un cul-de-sac ou face à ce dramatique commentaire : recalcul de l’itinéraire… 

J’adorais ces moments de création intimistes avec ces femmes et ces hommes aux multiples facettes, défauts, qualités. 

À cette époque, à aucun moment je n’avais imaginé publier mes élucubrations. 

D’ailleurs, je ne me souviens pas en quelles circonstances j’ai eu l’audace d’envoyer un de mes écrits à Harlequin. 

Comment cette idée est-elle née ? 

Je ne me rappelle pas de la genèse de cette aventure, comme quoi, je n’en attendais rien puisque j’ai très vite oublié cet épisode :

« moi, la future romancière aux 100 000 lectrices ». 

Ben quoi ? On peut toujours rêver, non ?  

Ma surprise fut grande lorsqu’un mail m’annonça que « Princesse de glace » retenait leur attention et qu’ils envisageaient de me publier. Je suis restée perchée sur mon nuage rose des mois durant, jusqu’à la sortie du livre. Ensuite, la chute bienfaisante sur Terre a remis les choses en place et la tête sur les épaules. Exit les rêves de grandeurs, d’interviews sur les plus célèbres plateaux télé, les ronds de jambe devant mon « talent » de romancière. 

À la sortie d’« Incompatibles, mais… », puis de « Défie-moi », j’ai pris la mesure de ce qu’était l’édition traditionnelle ou sa complexité nébuleuse, mais ça, c’est une autre histoire que je laisse bien volontiers derrière moi. 

« Obsessions » a été le déclencheur d’une autre aventure, cent fois plus enrichissante malgré mes hauts et mes bas, mes doutes, mes espoirs déçus, mes joies. 

Aujourd’hui, je me retourne, et je contemple ce chemin hasardeux suivi depuis quatre ans, les détours empruntés avant de revenir vers ce qui me remplit de bonheur : le partage avec les lecteurs. 

Peu importe qu’ils soient peu nombreux. Peu importe d’être ou non dans les classements Zonzon et compagnie. Peu importe d’être citée ou non sur les réseaux sociaux. Peu importe d’afficher des milliers d’étoiles ou de commentaires élogieux ou non. 

La seule chose qui compte désormais, c’est mon plaisir à écrire et, si par hasard, j’entraine à ma suite quelques personnes chaleureuses et bienveillantes, j’en serai comblée. Je me résous à ne plus chercher à plaire, à entrer dans des cases, à « marketer » à outrance, à perdre mon âme en combats inutiles ou en justification de toutes sortes. Je reviens au tout début, lorsque j’écrivais pour moi, que je me passionnais pour mes écrits, que je me délectais des mots, que je créais de toutes pièces des personnages en tout genre, que je vivais un rêve grâce à eux et que le sourire ne quittait plus mon esprit. 

Il n’en demeure pas moins que j’adore l’auto-édition et que je n’abandonne pas cette partie de l’histoire. Je m’y éclate à cent à l’heure. Tant que je ne finis pas écrasée par un trente tonnes (j’adore les trente tonnes, ne me demandez pas pourquoi, je n’en sais rien) tout va bien. 

En plus, j’y trouve une plus grande satisfaction lorsque mes histoires se hissent dans le classement Zonzon et y résistent un peu plus que deux mois. 

Conclusion : 

(Attention plagiat !)  

« Je jouais du crayon, c’est fou

C’est peut-être un détail pour vous

Mais pour moi, ça veut dire beaucoup

Ça veut dire que je suis libre

Heureuse d’être là avec vous. »

8 commentaires sur “Ma vie de romancière – 24 – A l’heure du bilan

Ajouter un commentaire

  1. Mais quelle merveilleuse idée que d avoir franchie ce  » grand pas « ; je sais que je me répète, encore et toujours mais j adore tes écrits !! j adore ton style , la façon de nous embrouiller et qui nous fait râler comme pas possible lol !! et surtout tant que toi tu prends plaisir a tes écrits continue pour notre plus grand plaisir ; et notre attente toujours plus grande a lire ta prochaine histoire !!
    bisous ma Romane :))

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Françoise 😀 je suis toujours touchée par vos mots, parce que j’en suis encore au syndrome de l’imposteur lol. J’ai décidé d’écrire pour ceux et celles qui me suivent, sans plus chercher à faire plus. C’est tellement plus enrichissant 😉 Gros bisous Ma Françoise et merci d’être là et si enthousiaste 😀 ❤

      Aimé par 1 personne

      1. Comme Sabine et d autres je pense ,suis partante pour un partage en ligne …perso me suis éclaté… superbe expérience….quand tu veux ma Romane 👍👍👍 bisous et bon dimanche 😊😘😘

        J'aime

  2. Après avoir lu ces quelques mots, moi, une misérable lectrice, je ne t’aime que plus, je ne t’estime que plus.
    C’est la première fois de ma longue et humble vie de lectrice que j’ai eu l’occasion d’échanger si directement avec un(e) auteur(e), et c’était toi. Et je t’en remercie. Et merci aussi d’avoir écrit toutes ces pages et d’écrire encore beaucoup, beaucoup d’autres….

    Aimé par 2 personnes

    1. Il n’y a jamais de misérable lectrice !!!! Tout lecteur, quelqu’il soit et peu importe ce qu’il lit est un trésor pour les auteurs, parce que sans lecteur nous ne sommes que des fantômes 🙂
      Je suis ravie que cette petite expérience de partage en ligne te plaise. Je recommencerai, une histoire par an, au mois de mars ou avril 🙂 *je suis folle, mais c’était une aventure extra avec vous tous.

      Aimé par 1 personne

      1. Comme Sabine et d autres je pense ,suis partante pour un partage en ligne …perso me suis éclaté… superbe expérience….quand tu veux ma Romane 👍👍👍 bisous et bon dimanche 😊😘😘

        J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :